Sud Semestres-Plan du Bourg

24 septembre 2017

Opération "Nettoyons la Nature" :

L'opération "Nettoyons la Nature" a été créée en 1997. Elle consiste à proposer, trois jours par an, à des volontaires de tous âges d'agir concrètement en faveur de l'environnement, en nettoyant des sites urbains ou naturels souillés par des déchets résultant des activités et des comportements humains irresponsables. Comme chaque année, avec le soutien des établissements Edouard Leclerc et de la ville d'Arles, notre association a participé à l'opération avec nos partenaires de l'APASMC, le samedi 23 septembre 2017. Pour les 20 ans de cette opération, nous étions plus nombreux : 40 personnes dont quelques jeunes adolescents, mais seulement trois adhérents de l'ASSPB!. C'est fort regrettable que les usagers réguliers des lieux ne viennent pas plus nombreux. Une équipe est intervenue aux abords du pont Van Gogh et une autre autour du pont d'Aling. ACCM  avait mis à disposition quatre conteneurs  pour déchets divers et deux pour le verre. Contrairement aux années passées, les canettes de bière étaient beaucoup moins nombreuses.  Les autres déchets se répartissaient en gravats de chantiers, récipients et tuyaux en PVC, une énorme gaine en alu, un tuyau en fonte, deux moto-pompes, des lingettes, une parfaite panoplie pour "chippendale" et un fusil Browning 500 semi-automatique avec une cartouchière pleine.  Prévenue, la gendarmerie est venue récupérer l'arme et les cartouches ainsi que les moto-pompes.
A midi, l'apéritif et un repas offerts par nos deux associations ont réuni une trentaine de bénévoles.

Photos APASMC et ASSPB :

20170923 Net la Nature (3)

21949871_1446199392129520_8020338654418799873_o

IMG_0114

20170923 Net la Nature (41)



                              

Posté par ASSPB à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 septembre 2017

ça coince sur la R.N. 113 :

Un accident vient de se produire sur la R.N. 113, dans le sens Arles/Nîmes, sous le pont Réginel. Cependant, le véhicule est en sens inverse sur la chaussée. Un accident un vendredi après-midi, cela va coincer un certain temps. Mais soyez sans crainte, nous attendrons encore 20 ans le contournement autoroutier promis, il y a... 20 ans!

Photos ASSPB :

IMG_0110

IMG_0111

Posté par ASSPB à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2017

La rentrée du Centre Social de Barriol :

Le Centre Social Ch. Chèze EPACSA, fête la rentrée 2017/2018 en organisant un moment convivial le samedi 23 septembre à partir de midi.
Ce sera une occasion pour les familles et les partenaires de prendre connaissance de notre programmation annuelle.
Cette journée s'articulera autour d'un repas partagé à midi, d'ateliers jardinage avec les familles pour embellir les abords et les parterres devant le Centre Social et enfin à 15h30 un spectacle animé par le conteur Boubacar NDIAYE...

Dans l'attente de vous rencontrer
Cordialement,

L'équipe du Centre Social

E.P.A.C.S.A
Centre Social Christian Chèze
2,Place Maurice Thorez, Barriol
13200 Arles
Tél :04 90 96 84 41
Mél :s.mahi@ville-arles.fr

Photo ASSPB :

DSC02055

 

Posté par ASSPB à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Nettoyons la Nature avec l'APASMC et l'ASSPB, samedi 23 septembre :

L'opération "Nettoyons la Nature" a été créée en 1997. Elle consiste à proposer, trois jours par an, à des volontaires de tous âges d'agir concrètement en faveur de l'environnement, en nettoyant des sites urbains ou naturels souillés par des déchets résultant des activités et des comportements humains irresponsables. Comme chaque année, avec le soutien des établissements Edouard Leclerc et de la ville d'Arles, notre association participera à l'opération avec nos partenaires de l'APASMC, le samedi 23 septembre 2017. Rendez-vous au local des pêcheurs, rue jean Henri Fabre à 9h ou au pont Van Gogh à 9h30. Merci de vous joindre à nous.

Nettoyons la nature 2017b

Posté par ASSPB à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2017

Exposition "Antonelle, un arlésien dans la Révolution Française" (1747-1817) :

Pour le bicentenaire de la mort de Pierre-Antoine ANTONELLE, premier Maire d'Arles, la ville propose une exposition, accompagnée d'une programmation culturelle et éducative de qualité, qui retrace la vie d'Antonelle et notamment sa participation active à la Révolution française.

En 1788, le noble Antonelle écrit une bombe : "Le catéchisme du Tiers État". Les idées de nation, d'égalité devant l'impôt, de citoyenneté conquise par le vote pour tous, même les plus modestes, y sont défendues. Le petit ouvrage circule sous le manteau. En 1789, il est nommé commandant de la Garde nationale d'Arles puis élu premier Maire d'Arles en 1790. Élu Député en 1791, Antonelle monte à Paris. En 1792, il devient Président du club des Jacobins. Sous le Directoire, il échafaude avec Babeuf la conspiration des Égaux et le concept de "démocratie représentative"! En 1793, il est juré au tribunal révolutionnaire. Il est emprisonné en 1794 sous Robespierre pour le seul fait d'être noble. Opposant à la dictature de Bonaparte, il se retire à Arles après 1800. Surveillé par les polices du Consulat et de l'Empire, il échappe à la déportation mais est assigné à résidence dans sa maison de la Roquette. Il en profite pour se consacrer davantage "aux modestes, aux sans-paroles, aux sans-culottes, aux sans-fortunes, aux sans-dents de la République" comme l'écrit dans son dernier livre Pierre SERNA, professeur d'histoire et commissaire de l'exposition. Avec le retour du roi, il est obligé de se cacher pour échapper à ses vieux ennemis royalistes qui veulent lui faire un mauvais sort. Antonelle meurt en 1817 et sa mémoire est diabolisée. Le jour de ses obsèques, la cérémonie tourne à l'émeute car le peuple d'Arles, à qui Antonelle a prodigué sa générosité et ses libéralités, estime que les autorités n'ont  pas rendu les honneurs que méritait "Moussu d'Antonello, lou capeu à la man". Mais Antonelle est vite oublié car se sont ses détracteurs qui l'emportent. En 1870, l'érudit arlésien, Émile Fassin, tente de faire accepter sa mémoire sans grand succès. Il faudra attendre 1989 avec une initiative de Maurice COULET, journaliste à La Marseillaise et passionné d'histoire pour que l'on reparle d'Antonelle à Arles. Mais là aussi, la mémoire a été sélective, comme le fait remarquer Gérald MAS, à propos de l'inauguration de l'exposition : "...Hier, pour des raisons de protocole... Aucune attention, aucune reconnaissance de cette bataille menée en 1989, alors que tous les édiles ne parlaient que de Monseigneur Dulau. Quelle misère!" Dulau était l'ennemi irréductible d'Antonelle!

Exposition à la chapelle des Trinitaires, rue de la République, du 15 septembre au 18 novembre 2017.

Photos ASSPB :

 

IMG_0087

IMG_0089

 

 

Posté par ASSPB à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2017

22ième Fête des Associations dimanche 17 septembre :

Le dimanche 17 septembre 2017 de 10h à 18h sur le boulevard des Lices, le Lion d'Arles vous invite à la 22e Fête des Associations, en compagnie, le matin, du 35e Grand Corso des Prémices du riz.

unnamed 49

 

Posté par ASSPB à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2017

Dynamisme économique des villes :

Le Figaro a mesuré la vitalité économique de 113 villes métropolitaines de plus de 50.000 habitants, au moyen de nombreux indicateurs socio-économiques.
La ville au meilleur indice de vitalité économique voit ses entreprises fleurir, perdurer et déposer des brevets. Elle propose de nombreuses écoles aux plus jeunes et les étudiants y sont nombreux. Sa population croît et bénéficie d'une couverture 4G quasi-totale et d'un niveau de vie confortable, tandis que le taux de chômage n'y atteint pas des sommets...
Bilan: Cergy l'emporte, Calais ferme le classement.

La ville d'Arles est classée 111e  sur 113! Toutes les villes du sud sont mal classées sauf Aix (50e) et Montpellier (56e). Marseille est 89e, Nice 93e, Avignon 96e, Toulon 98e, Ajaccio 100e et Nîmes 102e. Serait-ce parce que le classement a été réalisé par un journal parisien?

3353

Posté par ASSPB à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2017

Un projet de pont à Salin-de-Giraud!

L’association ’’Le Pont De Basse Camargue’’ est née de la volonté d’un groupe de citoyens :
Qui désirent qu’un pont soit construit en lieu et place des bacs de Barcarin !
Qui considèrent que les bacs de Barcarin sont les plus gros pollueurs sur le territoire du Parc Naturel Régional de Camargue, polluant l’eau du Rhône et l’athmosphere en brûlant inutilement chaque année des millions de litres de gasoil qui émettent des milliers de tonnes de CO2 et de particules fines !
Qui jugent que le système de franchissement actuel du fleuve au moyen des bacs entre Salin de Giraud et Port Saint Louis est totalement anachronique, frustrant et inefficace pour les usagers, et d’un coût ahurissant pour les finances publiques par rapport au service rendu !
L’association ’’Le Pont De Basse Camargue’’ a pour but :
D’étudier de manière rationnelle et objective les enjeux du franchissement du Rhône entre Salin de Giraud et Port Saint Louis du Rhône au moyen des bacs de Barcarin comparés au franchissement par un pont, dans un objectif de préservation de l’environnement et la recherche de l’intérêt général.
D’analyser ces deux modes de franchissement du fleuve du point de vue social-économique, des finances publiques, de la modération et de la transition énergétique, de la sécurité civile, des impacts sur le trafic routier local, de l’équité de traitement des citoyens sur la continuité territoriale car il y a déjà 8 ponts qui desservent le Nord et l’Ouest de la Camargue.
De démystifier et débattre ces sujets auprès du public le plus large pour apaiser et rationaliser les différentes opinions.
De collaborer et entretenir les rapports avec les services et élus du Département des Bouches du Rhône, de l’État, de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, du Parc Naturel Régional de Camargue, des notables et personnalités officielles, des entreprises  associations et agents économiques, pour atteindre l’objectif de la construction d’un pont entre Salin de Giraud et Port Saint Louis du Rhône.

Extrait des Membres fondateurs de l’association :
M. Georges Herrera, Ingénieur. M. Rolland Chassain, Maire des Saintes Maries de la Mer, Président du Parc Naturel Régional de Camargue. M. Claude Trinh, Retraité de la Police Nationale. M. Georges Mathianakis, Éducateur Spécialisé. Mme Monique Maïllis, Professeur agrégée de musique.

Pour information et adhésion en ligne : www.lp2bc.fr

Logo et photo du site :

logo-L9PC-v2

L9PC-PONT-COUPE

Posté par ASSPB à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2017

R.D. 35 : vérification de sécurité au pont Réginel :

R.D. 35 : Vérification de sécurité, ce jour, au pont Réginel après les travaux effectués il y a un an par le Département des Bouches-du-Rhône.

Les travaux avaient consisté en une :

  • Dépose totale de la chaussée et des trottoirs sur tabliers, jusqu’aux corniches, et réalisation d’une couche d’étanchéité sur les tabliers.
  • Reconstitution de la chaussée et des trottoirs contre les corniches, changement des joints de chaussée et des trottoirs, reprise de la chaussée de la rampe d’accès côté Arles avec création d’un joint de chaussée.

Photos ASSPB :

IMG_0004

IMG_0006

Posté par ASSPB à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2017

La tribune de la Plaine de Sport :

Commencés il y a 5 ans au stade Louis Brun à Barriol, les travaux de la Plaine de Sport ou de football sont en voie d'achèvement avec la dernière tranche qui permet la réalisation d'une tribune.

Les spectateurs des matches de football de l’Athletic Club Arlésien vont pouvoir prendre de la hauteur depuis cette tribune. En cours de construction, son ouverture est annoncée à la mi-septembre. Cette réalisation, située entre les locaux administratifs de l’ACA et le terrain synthétique Maurice Jauffret, complétera l’ensemble des infrastructures indépendantes (vestiaires, bureaux, club house) du site sportif créé en 2010-2011, qui comprend trois stades et une aire de jeux.

La tribune couverte de six rangées, en béton et métal, disposera de trois-cents places abritées.

Les travaux s’élèvent à 230 000 euros financés par le Conseil régional, le Conseil départemental et par la Ville.

Photo ville d'Arles :

20170802101310-c85f93fe-me

 

Posté par ASSPB à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]