Sud Semestres-Plan du Bourg

17 octobre 2018

Contournement autoroutier d'Arles : Et si tout s'était joué il y a 20 ans ?

14435454-20305361

Les corridors établis il y a 20 ans

 

18924164-22987379

L’Union Européenne a élaboré un programme de développement des liaisons commerciales par route, fer et eau. Ce programme nommé RTE-T vise à permettre la circulation plus rapide et sécurisé des flux de marchandises et de personnes. Neuf « corridors » ont été choisis dans toute l’Europe dont un corridor méditerranéen qui doit permettre une meilleure liaison entre les pays de la méditerranée orientale et ceux de la méditerranée occidentale.

Le corridor méditerranéen est ainsi une ligne transversale qui traverse l’Europe d’Est en Ouest. Il est connecté à plusieurs autres corridors : Au Corridor Atlantique à Madrid ; au Corridor Méditerranéen – Mer du Nord à Lyon et à Marseille ; au Corridor Rhin – Alpes à Novare et à Milan ; au Corridor Baltique – Adriatique à Venise, Bologne et Ravena ; et au Corridor Oriental – Est Méditerranéen et au Rhin – Danube à Budapest.

Pour des raisons inexpliquées, ce corridor méditerranéen arrive d’Italie du sud par Turin jusqu’à Lyon où il redescend par la vallée du Rhône vers Montpellier, Perpignan, Barcelone, Madrid et Lisbonne. Une branche permet toutefois d’étendre ce corridor vers Marseille.

Le programme européen concernant le corridor méditerranéen trouve sa déclinaison nationale dans un programme appelé « CLYMA » C pour corridor, LY pour Lyon et MA pour.. non pas Marseille mais Madrid ! (ceci explique la rapidité de construction du contournement autoroutier de Montpellier et de la nouvelle ligne TGV vers Perpignan).

Ainsi donc, ce corridor ignore superbement un axe très important et très fréquenté passant par Gênes, Nice, Marseille avant de rejoindre Nîmes et Montpellier.

D’ailleurs les acteurs économiques marseillais ont vivement réagi, saisissant l’opportunité de la révision en 2018 des neuf corridors européens de transport (RTE-T) définis en 2013 par la Commission européenne, le port de Marseille-Fos, l’association Ferrmed et les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Ligurie plaident en faveur du raccordement de l’axe Marseille-Gênes au corridor mer du Nord-Méditerranée. Une déclaration commune a été adoptée en ce sens le 12 décembre dernier à Marseille, à l’hôtel de région par les partenaires. Mais là encore, la liaison vers l’Espagne n’est pas évoquée.

Pourtant le trafic sur l’axe Nice- Perpignan via Arles est en constante augmentation tant pour les ensembles routiers que pour les véhicules légers ( on prévoit 80 000 véhicules /jour sur la N113 en 2020 dont 20 % de poids lourds).

On peut rêver et se dire que si l’axe Gênes-Perpignan via Arles avait été choisi comme corridor par l’Union Européenne, notre contournement serait achevé depuis belle lurette et le PLU de notre bonne ville aurait une autre figure !

Je m’interroge sur ce non choix de corridor passant par Gênes. Est-ce une volonté délibérée de politiques influents qui pour des raisons personnelles ont œuvré pour que le pays d’Arles ne soit pas traversé par un de ces satanés corridors qui asphyxierait grenouilles et taureaux ? Est-ce un travail insuffisant des acteurs économiques de PACA incapables de proposer un dossier économique irréfutable ? Est-ce enfin une méconnaissance des décideurs anglo-saxons de la commission européenne à Bruxelles  de la réalité économique du sud de la France considérant que, envahie par la salicorne, la Camargue doit être préservée pour leurs vacances ?

Les instances européennes, par leur choix ne portent-elles pas une part de responsabilité dans la tragédie de Gênes et l’effondrement du pont Morandi ? On peut imaginer que si le corridor méditerranéen passait par Gênes, ce pont aurait fait l’objet d’une attention soutenue et qu’en temps utile des financements auraient été dégagés pour le consolider ou en construire un neuf.

Une dernière réflexion plus générale, je constate avec une grande amertume que l’Europe est dominée par les pays du nord qui orientent à leur profit les décisions concernant les aménagements économiques. Comment interpréter le choix du passage du corridor méditerranéen par Turin si ce n’est en pensant qu’il permet avant tout de connecter l’Italie centrale à l’Europe du nord accessible plus facilement par Turin et Lyon que par Gênes et Nice. C’est pourtant bien l’analyse qui est faite par M.Laurens Jan Brinkhorst, ex ministre néerlandais, coordinateur pour le corridor méditerranéen sur le site de l’Union Européenne. On peut lire entre autre :

 « Le corridor mesure environ 3000 km de long. il fournira un lien multimodal pour les ports de la Méditerranée occidentale avec le centre de l'UE. » (https://ec.europa.eu/transport/themes/infrastructure/mediterranean_en)

C’est ignorer superbement qu’il existe un bassin économique méditerranéen Européen qui lie la Grèce, l’Italie, le sud de la France, l’Espagne et le Portugal sans oublier les pays slaves qui bordent l’Adriatique.

 Roland PASTOR

 

Posté par ASSPB à 16:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 octobre 2018

Encore un secteur régulièrement souillé par des porcs :

IMG_1481

IMG_1482

Photos ASSPB, rue Jean Charcot, ce jour 12/10/2018

 

Posté par ASSPB à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Des poids lourds en centre-ville :

IMG_1480

Rue Lucien Guintoli

Ce jour 12/10 vers 10h30, en trois minutes, trois poids lourds de plus de 7,5 tonnes en infraction non sanctionnées en centre-ville! Le carnaval perdure.

IMG_1477

Photos ASSPB, rue Sadi Carnot

IMG_1479

Chemin de Bigot

 

 

Posté par ASSPB à 14:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2018

Lettre ouverte à Mme Valérie NICOLAÏ-VILLANOVE :

Arles, le 10 Octobre 2018

                                                                                                                                                                       

                                                                                                                Madame Valérie NICOLAI-VILLANOVE

                                                                                                               Conseillère Municipale

                                                                                                              Hôtel de Ville

                                                                                                              13200 ARLES

  

Objet : Lettre ouverte en réponse à votre édito dans la tribune d’ARLES INFO n°225 d’Octobre 2018

 

Madame la Conseillère Municipale,

  Dans le n°225 d’ARLES INFO le dernier paragraphe de votre tribune a retenu l’attention du Conseil d’administration de la Maison de la vie associative et nous a particulièrement choqué.

 En effet, comment une élue de la ville peut stigmatiser sans preuve le milieu associatif et méconnaître les règles de fonctionnement de la Maison de la vie associative organisatrice de la Fête des associations ?

 D’autant que le règlement intérieur d’Arles-Associations, en charge de la gestion de la Mdva, interdit toute adhésion d’associations politiques, syndicales ou cultuelles.

 Donc, dire que les associations présentes sur le boulevard des Lices le dimanche 16 septembre 2018 étaient toutes « schiavetto-compatibles » est un non sens sans fondement et méprisant à l’encontre des centaines de bénévoles qui œuvrent toute l’année dans tous les secteurs de la vie associative que ce soit culturel, sportif, humanitaire, social, devoir de mémoire, santé, etc. et dont l’action fait battre le cœur citoyen de notre ville.

 C’est pourquoi nous vous invitons, Madame la Conseillère Municipale, à venir rencontrer le Conseil d’administration et le personnel compétent et dévoué d’ArlesAssociations.

 Nous serons heureux de porter à votre connaissance notre mission et les services rendus aux associations arlésiennes.

                                                                                                                                                                                                                            1

                    « Un outil et une équipe au service de tous en respectant la liberté de chacun ».

 Monsieur CHENEL, qui a longtemps fréquenté nos locaux, pourra déjà vous apporter quelques éléments sur notre structure.

 Nous vous invitons également à participer à notre Assemblée Générale le Lundi 19 Novembre 2018. Ainsi, vous pourrez découvrir le monde associatif arlésien riche et divers.

 En espérant qu’à la lueur de ces rencontres votre jugement sur les associations arlésiennes, sur les hommes et les femmes qui s’y engagent bénévolement évolue favorablement.

                  Dans l’attente, nous vous assurons de nos sentiments respectueux.

 

Albert LAUGIER                                                                              Danielle VALETTE

Président d’ARLES-ASSOCIATIONS                                        Vice-présidente d’ARLES-ASSOCIATIONS

 

 Copie à :

M. Hervé SCHIAVETTI, Maire d’Arles,

M. Erick SOUQUE, Conseiller Municipal,

Mme Florence BIERMANN, Conseillère Municipale,

M. Pierre VETILLART, Adjoint au Maire d’Arles,

M. Nicolas KOUKAS, Adjoint au Maire d’Arles.

M. David GRZYB, Conseiller Municipal,

 

Photo ASSPB :

IMG_1235

 

Maison de la vie associative – Boulevard des Lices – 13200 ARLES –Tél.04.90.93.53.75  Courriel : mdva@ville-arles.fr  - Site : http://www.arlesasso.fr - https://www.facebook.com/Arlesasso/

                                                                                                                                                                                                                    2

Posté par ASSPB à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2018

Mesures des ondes du compteur LINKY :

A la suite de notre demande auprès de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) de mesurer dans la rue Léo Lagrange l’exposition des résidents aux ondes électromagnétiques associées aux compteurs communicants Linky (La Page N° 65, juillet 2018 et N° 66, octobre 2018), un technicien est intervenu le 09/10/2018. Les mesures, d’une durée d’environ une heure, ont été réalisées tout contre le compteur installé au domicile du Président de l’ASSPB. Nous recevrons la fiche de synthèse de ces mesures d’ici quelques jours par mail. L'Association France Nature Environnement située à Paris, qui a soutenu l’initiative de notre association, recevra le rapport complet des mesures.

L'ANFR en quelques mots :

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) gère l’ensemble des fréquences radioélectriques en France. Cette ressource rare et stratégique, utilisée pour toutes les communications sans fil, appartient au domaine public de l’Etat qui en a confié la gestion à l’ANFR. A ce titre, elle a pour mission de négocier, au niveau international, les futurs usages des bandes de fréquences et de défendre les positions françaises. Elle autorise également toutes les implantations de sites d’émission (>5 watts) sur le territoire et s’assure du respect des limites d’exposition du public aux ondes. Enfin, elle contrôle l’utilisation des fréquences et assure une bonne cohabitation de leurs usages par l’ensemble des utilisateurs.

Photos ASSPB :

 

IMG_1474

IMG_1475

 

Posté par ASSPB à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 octobre 2018

Complément d'informations sur la reprise des études du contournement autoroutier d'Arles :

Afin de compléter l'article que nous avons posté le 25 septembre 2018, nous vous communiquons le courriel adressé à tous les CIQ/CIV et associations assimilées par M. David GRZYB. 

Celui-ci, après demande de renseignements auprès de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) des Bouches du Rhône (www.bouches-du-rhone.gouv.fr), a reçu la réponse suivante :

 "Je note avec satisfaction que les études sont reprises par actualisation des précédentes ; cela signifie que l'Etat valide le tracé en plan de la variante VSV qui avait fait l'objet d'une concertation suffisamment aboutie pour que la CNDP (Commission Nationale de Débat Public) n'exige pas l'organisation d'un débat public.Le changement du profil en long pour intégrer la contrainte de transparence hydraulique et rendre compatible le projet avec le SDAGE modifie notablement les incidences (hydraulique, bruit, insertion paysagère...) justifiant une actualisation. Le modèle économique doit être également revu au regard de l'augmentation du coût du projet. Je crois que la DREAL PACA prévoit prochainement une relance de la concertation locale avec des entretiens avec les décideurs locaux. Même s'il faut toujours se garder de tout triomphalisme, nous pouvons constater que les vives craintes suscitées par les travaux de la commission Duron 2 ont été levées. Sur le planning, je vais essayer d'en savoir plus mais peut être rencontrerez vous la DREAL avant moi. Bien à vous."


Robert UNTERNER, Chef du Service Territorial d'Arles DDTM 13

Photo ASSPB, trafic intense sur la R.N. :

IMG_0960 :

Posté par ASSPB à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2018

Dépôts sauvages aux Jardins Familiaux de Barriol :

20180927_132320

Une fois de plus, le parking des Jardins Familiaux de Barriol est souillé par des déchets de toutes sortes. Photo M.C.

Posté par ASSPB à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Véhicule incendié rue Léo Lagrange :

Le week-end des 22/23 septembre, un véhicule a été incendié sur le parking de la rue Léo Lagrange. Photos ASSPB.

IMG_1349

IMG_1350

Posté par ASSPB à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2018

Reprise des études préalables à l'enquête publique du contournement autoroutier d'Arles :

AVIS D’APPEL A LA CONCURRENCE

 NATURE DU MARCHE   : marché public de prestations intellectuelles

La procédure d'achat du présent avis est couverte par l’accord sur les marchés publics de l'OMC.

POUVOIR ADJUDICATEUR

Le pouvoir adjudicateur n'agit pas pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs.

Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur :

Nom de l'organisme : Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PACA

Point de contact : PSI / Unité Commande Publique

Adresse : 16 rue Antoine Zattara - CS 70248

Code postal : 13331                  Ville : MARSEILLE CEDEX 03

Téléphone : 0488226168

Courriel :  marche spublics.dreal-paca@developpement-durable.gouv.fr

Adresse Internet (URL) :  http://www . marche s-publics.gouv.fr

Représentant du Pouvoir adjudicateur (RPA) : Madame la directrice de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Provence, Alpes, Côte d'Azur, par arrêté préfectoral du 01/02/2018

OBJET DU MARCHE

Objet du marché : Etudes préalables relatives au contournement autoroutier d'Arles

Classification CPV

Objet principal : 71335000-5

Objet complémentaire : 71241000-9

Lieu d'exécution : Bouches-du-Rhône (13)

L'avis implique : un marché public

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

Les prestations ont pour objet la reprise des études préalables à l’enquête publique du Contournement Autoroutier d’Arles par l’A54 et la constitution des dossiers nécessaires à l’enquête, conformément à l’instruction gouvernementale du 29 avril 2014 relative aux modalités d’élaboration des opérations d’investissement sur le réseau routier national.

Le titulaire du marché conduira l’intégralité des études thématiques et techniques ainsi que les reconnaissances nécessaires à l’élaboration d’un dossier des études préalables, y compris les études d’évaluation socio-économique, en prenant en compte les études antérieures réalisées su titre de l’opération.

Avis de publication : 20/08/2018.

Plan de la DREAL PACA :

ProjetsroutiersDREALPACA-2013_cle0e13d2-1

 

Posté par ASSPB à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2018

Stationnements anarchiques pour la Fête nationale du Sport :

IMG_20180922_174520

Photos ASSPB, Carrefour rue Philippe Lebon/chemin des Semestres

IMG_20180922_181321

 Photo ASSPB, Parking, situé à 300 mètres du complexe sportif, de l'avenue du Président Salvador Allende non utilisé!!!

IMG_20180922_174050

Photo ASSPB : Stationnements inadmissibles sur la rue Philippe Lebon devant l'entrée des stades! 

Samedi après midi nous avons souffert du stationnement anarchique autour des stades de la plaine de sports Louis Brun.

Vers 17 heures, le Trésorier de l'ASSPB, Philippe LAMENT, qui habite à proximité, est allé à la rencontre des organisateurs en leur disant que c'était à eux de bien spécifier la règle du stationnement dans leurs convocations.
Ils  ont rétorqué qu'il fallait appeler la police, l'administrateur leur a répondu que son souhait n'était pas de faire verbaliser des gens qui ne savaient pas où se garer devant une telle ampleur sportive mais de faire de la prévention pour les prochaines rencontres.
En effet le parking gratuit P2 n'avait que 3 voitures garées à 300 mètres du stade et on peut penser à un parking provisoire au stade Mailhan. Le long de la voie de chemin de fer désaffectée, derrière les tribunes, se trouve une belle surface de stationnement même si elle n'est pas goudronnée. En montagne, dans les petits villages on stationne les voitures dans les champs lors des manifestations.

L'organisateur a indiqué que les 8 et 9 Juin 2019 une manifestation sportive 4 fois plus importante que celle du 22 septembre se produira.
Il est donc opportun de réaliser des aires de stationnement comme l'avait promis monsieur le Maire avant la création du complexe sportif.
Nous  pensont que les adeptes du stade de Marseille ou du Stade de France ne garent pas et n'accumulent pas leur voiture à 50 mètres de l'entrée!  

Arles a célèbrée à sa façon le sport à l'occasion de la Fête nationale du sport lancée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en amont des Jeux Olympiques de 2024 en France. Où était la Police Minicipale?

 

Posté par ASSPB à 18:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]