Sud Semestres-Plan du Bourg

08 décembre 2017

Prolongation de la Via Rhôna vers la ville, des travaux au top!

Via Rhôna avec flaques d'eau. Photos ASSPB :

Une flaque d'eau ou simplement flaque est une petite étendue d'eau temporaire constituée par l'accumulation d'eau, généralement de pluie, dans un creux suffisamment imperméable du sol.

IMG_0291

Via Rhôna avec saut de haie :

IMG_0287

Sans oublier la pollution sous la Via Rhôna dénoncée sur Facebook par Bernard PICON!

Posté par ASSPB à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 décembre 2017

AIR PACA : Vigilence Pollution!

Dispositif préfectoral activé pour demain
 
 
Date Zone(s) concernée(s) Niveau Polluants
 
06/12/2017 Bouches-du-Rhône Information-Recommandations PM10
06/12/2017 Bouches-du-Rhône Information-Recommandations PM10
 
carte
Recommandations sanitaires et comportementales

Pour l’ensemble de la population, quel que soit le niveau
• Limitez l’exposition aux produits irritants (tabac, solvants, peintures, chauffage au bois, exposition aux pollens en saison) ;
• Maintenez les pratiques habituelles d’aération et de ventilation ;
• En cas de symptômes et de gêne inhabituelle, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

Au niveau d’information

Pour les populations vulnérables* ou sensibles** :
• Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h) ;
• Limitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
• En cas d’épisode de pollution à l’ozone, limitez les sorties en début d’après-midi (entre 12 h et 16 h).

 Au niveau d’alerte

Pour l’ensemble de la population :
• Réduisez et reportez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur.
Pour les populations vulnérables ou sensibles :
• Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h) ;
• Reportez les activités qui demandent le plus d’effort et privilégiez des sorties brèves qui demandent le moins d’effort ;
• En cas d’épisode de pollution à l’ozone, évitez les sorties en début d’après-midi (entre 12 h et 16 h).

 Recommandations comportementales

• Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l'usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage, aux transports en commun et aux modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo) ;
• Respectez l'interdiction des brûlages à l'air libre et l'encadrement des dérogations ;
• Arrêtez, en période de chauffe, l'utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis avant 2002) ;
• Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation) ;
• Reportez les travaux d'entretien ou nettoyage nécessitant l'utilisation de solvants, peintures, vernis.

* Personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.
** Personnes sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics ; par exemple : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

shutterstock_40584751

 

 

Posté par ASSPB à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2017

Les travaux de prolongation de la Via Rhôna ont commencé :

C'est le site de la ville qui nous a appris que le conseil départemental des Bouches-du-Rhône avait commencé, le 20 novembre, des travaux pour prolonger la piste cyclable Via Rhôna dans Arles, depuis le pont Van-Gogh jusqu’au pont Réginel. Habituellement, le C.D. 13 informe à l'avance par des panneaux ses investissements, nous avons donc été surpris de ces travaux. Nous suivons régulièrement l'avancée de la Via Rhôna sur la commune d'Arles depuis des années. Nous informons également le département chaque fois que nous constatons une dégradation ou un problème quelconque sur cette voie cyclable que nous empruntons régulièrement. Bien entendu, nous n'avons pas été sollicité sur le choix du tracé alors que nous aurions pu donner un avis. Il est vrai que depuis deux ans le département semble se désintéresser du mouvement associatif.

Photos ASSPB :

L'entreprise ne fait pas dans le détail, si un lampadaire gêne, on l'abat!

IMG_0284

IMG_0282

Le tracé devait passer sous le pont Réginel pour rejoindre le MDAA puis le centre-ville, or il semble se diriger sur le trottoir, régulièrement occupé par le stationnement de véhicules, et traverser ensuite l'avenue du Bachaga Boualem. Un tracé moins cher mais plus dangereux pour les cyclistes! Voilà le résultat quand on ne concerte pas les habitants du lieu!

IMG_0283

Posté par ASSPB à 12:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 novembre 2017

Réception d'une délégation d'Herpy l'Arlésienne :

La délégation était composée du Maire d'HERPY, Claude REGNIER, de son épouse et de son Chef de cabinet du Pays Rethélois, du Vice-Président de la Communauté de communes du Pays Rethélois, de la Première Adjointe à la mairie de RETHEL déléguée à la Culture et de la Directrice de l'Office de Tourisme. Deux journées chargées entre réceptions, visites, réunions de travaill pour préparer les 100 ans du rapprochement des deux communes en 2019 et commémoration. Photos ASSPB.

M. le Maire d'Arles accueille la délégation d'HERPY :

IMG_0274

Discours de M. le Maire d'HERPY, Claude REGNIER :

IMG_0275

La délégation avec Mme Lilette LOUIS (entre les deux Maires) qui a joué un grand rôle avec son mari, aujourd'hui décédé, dans le renouveau des relations d'ARLES avec HERPY l'Arlésienne :

IMG_0278

Dépôts de gerbes sous la plaque de la rue d'HERPY l'ARLESIENNE à Fourchon :

IMG_0280

Le Pays Rethélois :

carte-com-com-rethelois

 

Posté par ASSPB à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2017

Une délégation de HERPY L'ARLESIENNE reçue à ARLES :

Les villes de Herpy l'Arlésienne et Arles sont unies par un lien de solidarité datant de la fin de la Première Guerre Mondiale.
Herpy, ville martyre des Ardennes a été reconstruite à l'issue de la Grande Guerre grâce au soutien de la Ville d'Arles.
Pour témoigner de leur reconnaissance aux arlésiens, les habitants de Herpy ont eu, dès lors, la volonté de dénommer leur ville Herpy l'Arlésienne.
Le samedi 25 novembre et le dimanche 26 novembre seront organisées les cérémonies en l'honneur de la délégation officielle de la Ville de Herpy l'Arlésienne en visite à Arles.
Vous êtes cordialement invités à vous associer à ces temps forts.
Samedi 25 novembre 2017 à 11h30, réception en salle d'Honneur de l'Hôtel de ville et dimanche 26 novembre 2017 à Fourchon, rue Herpy l'Arlésienne, dépôts de gerbes.
Monument aux morts d'Herpy l'Arlésienne :

22519262_10213943975816650_7175314583180192706_n

Posté par ASSPB à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Prolongation de la Via Rhôna vers la ville :

Le site de la ville nous apprend que le conseil départemental des Bouches-du-Rhône a commencé, le 20 novembre, des travaux pour prolonger la piste cyclable Via Rhôna dans Arles, depuis le pont Van-Gogh jusqu’au pont Réginel.

Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône prolonge la Via Rhôna dans l’autre sens, c’est-à-dire en partant du pont Van Gogh pour rejoindre le pont Réginel, en longeant le canal d’Arles à Bouc et en empruntant la rue Jean-Charcot. Ces travaux devraient durer environ un mois.Une deuxième tranche sera réalisée au printemps 2018. Il s’agira cette fois de relier le pont Réginel au Musée départemental Arles antique, via la rue du Pont de Langlois, le rond-point du Bachaga-Boualem, l’avenue Salvador Allende et l’avenue de la 1ère Division de la France Libre pour rejoindre le pont sous la RN 113 par les quais.

Rappelons que depuis le pont Van Gogh, un tronçon long de 47 km permet de rejoindre Port-Saint-Louis du Rhône, en passant par Mas-Thibert et en longeant le canal d’Arles à Fos.

La Via Rhôna est une piste cyclable longue de plus de 800 km qui permet de rejoindre le lac Léman à la Méditerranée. Plus de 600km sont actuellement achevés. L’itinéraire, conçu pour longer le Rhône de façon plus ou moins proche, emprunte soit des voies vertes sécurisées, réservées uniquement aux cyclistes, soit des voies de circulation partagées avec les automobilistes, sur des routes secondaires. Site : https://www.viarhona.com/

Plan de la piste cyclable :

piste-cyclable-via-rhona-500x392

Photo ASSPB :

Via Rhôna 4

unnamed 53

Posté par ASSPB à 19:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Gestion des Centres Sociaux :

A la suite des observations de la Caisse des Allocations Familiales (CAF), la ville n'a pas reconduit le contrat de délégation de service public pour la gestion des centres sociaux Christian Chèze (Barriol) et Mas Clairanne (Trébon) signé avec la Fédération des Amis de l'Instruction Laïque des Bouches du Rhône (FAIL 13) et arrivé à échéance le 31/12/2015 (notre trimestriel papier La Page N°55, janvier 2016). La ville a donc créé, à partir du 01/01/2016, une Régie dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière, dénommée Établissement Public Administratif pour la gestion des Centres Sociaux d'Arles (EPACSA) et intégré le personnel dans l'administration. Les deux centres sont hébergés dans les locaux des Maisons Publiques de quartiers (MPQ). Pour Barriol, c'est le centre social Christian Chèze. Le premier rapport annuel, celui de 2016 donc,  indique un résultat positif de presque 47 000 € avec 327 000 € de produits (dont 200 000 € de subvention de la ville) et 280 000 € de charges (dont 199 000 € de charges de personnel). Chaque centre doit développer un projet social, mettre en place des actions en faveur de la jeunesse et favoriser la participation des habitants. Théoriquement, il devrait toucher les 7 000 habitants des quartiers sud. Nous en sommes loin car si 8 966 personnes ont été accueillies par la MPQ, seulement 65 familles sont inscrites soit 260 personnes dont 180 enfants et 80 adultes (dont 68 femmes). L' arrivée d'un référent "famille" dont le poste était vacant en 2016, a pour enjeu majeur de remobiliser les habitants dans l'instance "Conseil de Maison" et de les faire participer aux différentes actions et animations. Évidemment, c'est la zone d'habitations de Barriol qui participe le plus en pourcentage, celles des Semestres, de Plan du Bourg et du Quai des Platanes sont anecdotiques. Parmi les animations on note des rencontres de femmes, des sorties familles et culture, évasion, participation, des soirées adultes, un projet "se nourrir de nos différences" et "jardin'âges", des ateliers ("Ma petite bibliothèque", "Tous en jeux"), la Fête de quartier (650 participants), journée portes ouvertes, drôle de Noël au centre,... Aujourd'hui, bien que l'équipe ait l'ambition de développer un travail collaboratif et participatif (élus, habitants, partenaires), la mise en route du projet social peine à se mettre en place.
" Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite". Henry FORD, industriel (1863-1947).

Photos ASSPB :

 

 

 

Posté par ASSPB à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2017

La CCI imagine la mobilité de demain :

La CCI a organisé le 15 novembre un atelier territorial afin d'imaginer ensemble  la mobilité de demain. Deux heures de débats, en présence du Président Stéphane PAGLIA, de la députée Monica MICHEL, du Maire d'Arles du Président de l'ACCM, du Sous-Préfet Michel CHPILEVSKY et de Cyril JUGLARET. Ont pris la parole avant la formation des six groupes de l'atelier : Mme M. MICHEL, MM. S. PAGLIA et H. SCHIAVETTI.

L’atelier territorial des assises de la mobilité s'est terminé par la synthèse des ateliers participatifs portant sur la thématique : « Quelles propositions pour des mobilités plus propres, plus connectées, plus solidaires, plus intermodales, plus sûres et plus soutenables par le Pays d’Arles ? ». Diverses interventions ont enrichi la synthèse.

Ensuite, MM. C. JUGLARET et M. CHPILEVSKY ont clos les débats. Un cinquantaine de personnes étaient présentes dont les CIQ/CIV ainsi que notre association.

Cette réunion a eu le mérite d'exister, cependant notre association regrette que la Ministre des Transports, qui a lancé ces Assises de la mobilité, n’ait pas retenu Arles pour booster nos projets alors qu’elle a organisé deux réunions en PACA (Marseille et Cadarache).

Un peu court pour entretenir la flamme du contournement disparu!  Organisée dans la précipitation, cette réunion avait pour objectif de faire remonter aux décideurs nationaux les priorités des participants. Cependant, s'ils ont été écoutés localement, les participants n'étaient pas convaincus d'être ensuite entendus au niveau national.

Photos CCI :

23559940_1195383663927053_7880953605136706022_n

Posté par ASSPB à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Projet de pont à Salin et déviation de la R.D. 35 :

La Présidente du Conseil départemental, Martine VASSAL, a lancé la concertation publique préalable à l'enquête publique pour la réalisation d'un pont entre Salin-de-Giraud et Port-Saint-Louis (cf. notre trimestriel papier La Page N°62, octobre 2017). Le bac de Barcarin qui assure cette liaison a un coût supérieur à 5 M € par an, la construction d'un pont est évalué à 40 M €. Le pont serait donc rentable au bout de huit années. Les écologistes dénoncent "une aberration écologique" ! Tout de suite des gros mots. Il suffit de prévoir un pont interdit aux P.L. (aménagement ou péage) pour éviter que la Camargue ne devienne une zone de transit pour eux. Le référendum en 2003 avait donné une très large majorité de saliniers en faveur d'un pont. Par contre, ce projet va mobiliser des financements importants. Il ne faudrait pas que les responsables du C.D. 13 prennent prétexte de cette situation pour renvoyer une fois de plus le projet de déviation de la R.D. 35 aux calendes grecques. En effet, la présentation de l'avant projet de cette déviation, promise pour la fin de l'année 2016 par le Délégué aux routes, Jean-Pierre BOUVET, n'a jamais eu lieu. Et depuis un an, le silence du Département sur ce dossier est assourdissant! Le temps des échanges administratifs, entre  les Conseillers Départementaux MM. BOUVET, KOUKAS et Le Préfet, qui se déroulent sur la possibilité de démarrer la procédure de concertation nous rappelle la formule rendue célèbre par Fernand RAYNAUD : "Combien de temps le fût du canon met-il pour refroidir?... Un certain temps!"

Alors que la concertation pour le projet de pont à Salin a pris le TGV! Deux poids, deux mesures. « Selon que vous serez puissant ou misérable / Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». Les animaux malades de la peste, Jean de la Fontaine. Il est vrai que la déviation de la R.D. 35 concerne la sécurité et le mieux être de seulement 7 000 habitants!!!

Autre élément inquiétant, le projet de déviation est absent du SCOT. Le SCOT est un outil d’aménagement commun à l’échelle du Pays d’Arles. Il est élaboré par le Syndicat mixte du Pays d’Arles et fédère les trois intercommunalités : la Communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, la Communauté de communes Vallée des Baux Alpilles et la Communauté d’agglomération Terre de Provence : http://www.pays-arles.org/scot/le-scot/

Panneaux pour la concertation du pont accrochés devant la Maison de la Vie Associative d'Arles, photos ASSPB :

IMG_0268

IMG_0267



Posté par ASSPB à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2017

Une famille syrienne à Barriol :

Dans le cadre de l'accueil des réfugiés géré par le  Haut-Commissariat des Nations-Unies (HCR) et à la demande du ministère de l'Intérieur, le Pays d'Arles a accueilli quelques familles syriennes. L'une d'entre-elles est arrivée en juin à Barriol après 6 ans passés dans des camps de réfugiés. Après avoir vécu l'enfer, pour ces déracinés, les débuts ont été difficiles. Heureusement, outre l'État, la ville et des associations, des bénévoles se sont manifestés spontanément pour leur venir en aide. Pour les deux filles du couple, scolarisées à l'école Paul Langevin en CP et en CM2, la barrière de la langue est déjà franchie! Nous leurs souhaitons une heureuse intégration en France même si la Syrie doit leurs manquer. Originaires d'Alep, "Partir ou mourir", était le seul choix qui s'offrait à eux!

Un hôpital  d'Alep bombardé :

Syrie-un-hopital-d-Alep-bombarde-des-victimes

Posté par ASSPB à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]