Quai Boudignion et abords du canal d'Arles à Bouc : des individus malveillants s'en prennent au mobilier urbain, ce qui prive les promeneurs des installations mise en place par la Ville. Bancs et tables ont presque tous été mis à mal (détérioration ou incendie). D'autres personnes s'en prennent carrément aux résidents des péniches avec les conséquences que cela peut entraîner! On constate également des abandons de déchets permanents ainsi que divers dépôts sauvages malgré les interventions des services de la ville.
Les abords de la voie ferrée désaffectée sont envahit d'herbes sèches avec tous les risques représentés. Le service des Espaces Verts intervient sur la partie qui relève de ses compétences. Voie Ferrée de France a été  informée, elle doit prendre ses responsabilités mais il est toujours difficile d'avoir des contacts avec cette administration. Inévitablement, il y a eu un départ de feu relativement conséquent à proximité des appartements des HLM de Bigot (voir photos).
Les abords de la Place des Troubadours ont été repris suite à des actes de malveillance également. La chaussée a été goudronnée, un élagage des arbres et des travaux divers ont été réalisés suite aux demandes des riverains. Un point noir récurent : une barrière de protection de l'espace piétons est régulièrement cassée pour que certains automobilistes puissent venir stationner vers l'aire de jeux des gosses. Les Polices Municipale et Nationale ont été informées pour suite à donner.
Une opération d'enlèvements des voitures ventouses a eu lieu sur le secteur des ensembles des Gradins. Pas moins d'une trentaine d'engins ont fait l'objet d'enquête. Certains, considérés comme ventouses, ont pu être enlevés à la suite du processus réglementaire. D'autres contrôles ont permis de découvrir l'absence d'assurance.
Ces opérations se poursuivent tout au long de l'année et toujours sous le contrôle des Polices Nationale et Municipale.
Enfin, des voitures stationnent sur le trottoir, par nature réservé aux promeneurs, aux abords du Mas des Boeufs. Signalement a été fait, également concernant le carrefour du Bachaga Boualem où certains automobilistes n'hésitent pas à se garer carrément sur le rond point en mettant en danger les autres usagers ou eux-mêmes lorsqu'ils traversent la chaussée pour se rendre au magasin en contre bas. Les autorités compétentes ainsi que l'élue du quartier ont été informés.
L'élue travaille d'ailleurs depuis des mois sur ces problématiques avec les services d'où certaines opérations réalisées durant cette période estivale, plus propice a les accomplir.

Ne manquez pas de nous signaler tous les problèmes qui relèveraient des actions que peut accomplir notre association de quartier.

IMG_1330(1)

IMG_1329