Le 17 octobre 2017, après plusieurs mois où les élus et quelques responsables administratifs ont changé, le CIQ de la Roquette prend l’initiative d’inviter les autres CIQ/CIV à une réunion pour relancer la mobilisation pour le démarrage des travaux du contournement autoroutier d’Arles. Un texte est adopté (motion « Pour la réalisation du contournement autoroutier d’Arles ») qui sera envoyé à tous les responsables élus et à l’Etat : ville d’Arles, ACCM, CCIPA, Conseil Départemental, Conseil Régional, députée, Préfet des Bouches du Rhône, ministre de la Culture,…

Le 20 octobre 2017, La Provence rend compte de cette réunion et donne la parole à la députée Monica Michel. Dans la foulée, la députée invite le collectif à une réunion le samedi 21 octobre à sa permanence arlésienne. Il y a des coïncidences troublantes !

Motion : « pour la réalisation du contournement autoroutier d’Arles »

Réunis ce 17 octobre 2017, les CIQ et CIV d’Arles soussignés réclament instamment de l’Etat, de la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur, du Département des Bouches-du-Rhône, de la Communauté d’agglomération ACCM, de la Commune d’Arles,  la reprise de la procédure de réalisation de l’équipement autoroutier de contournement d’Arles, en commençant par l’ouverture de l’enquête d’utilité publique, qui permettra  à la commune d’Arles de protéger sa population contre les nuisances actuelles provoquées par l’intense trafic routier international sur le parcours urbain de l’actuelle RN 113.

Depuis plus de vingt ans, ce dossier vital pour la cité d’Arles inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, pour son développement économique, pour sa population victime quotidienne de la pollution liée au trafic actuel, est entre les mains des services de l’Etat. Les études techniques, le choix de tracés, ont été discutés, argumentés, et finalement validés depuis des années. Il est incompréhensible que les ultimes décisions ouvrant au démarrage des travaux de construction de cet équipement vital n’aient toujours pas été prises.

Nous attendons des différentes instances de l’Etat et des collectivités associées compétentes en la matière qu’elles se prononcent sur le calendrier de réalisation de cet équipement.

Fait à Arles, le 17 octobre 2017

Les comités de quartier et villages de Trinquetaille, de Pont-de-Crau, de la Hauture, de Raphèle, de La Roquette, , « Raphèle-Avenir », de la Cavalerie-Saint-Julien-Réattu, l’association Sud Semestre-Plan du Bourg.

Photo ASSPB, Opération escargot du 01 juillet 2016 :

Opé