On le sait, la future réforme des collectivités territoriales ne rend pas tous les élus heureux. Ce qui est certain c'est que les 29 Maires du Pays d'Arles ne veulent pas intégrer la tentaculaire métropole Aix-Marseille. Le département pourrait être fondu en son sein. Les trois communautés du Pays d'Arles (ACCM, la Communauté de Communes Vallée des Baux Alpilles et Terre de Provence Agglo) pourraient rester séparées ou fusionner en une seule mais il y a des réticences, à la fois pour des questions d'égos mais aussi par le fait que récupérer les compétences du département c'est des recettes mais aussi des charges qui peuvent s'avérer importantes. Le Pays d'Arles pourrait aussi, pourquoi pas, s'allier avec des communautés du sud Vaucluse et/ou du Gard. Enfin, autre possibilité, le Département pourrait finalement survivre à la réforme.

Autant de questions qui ne sont pas prêtes d'être réglées! Cependant , elles mobilisent les élus pendant que la couche du millefeuille territorial reste la même et a même tendance à augmenter avec la création du Pôle d'Équilibre Territorial et Rural (PETR). Le PETR permet de faire travailler ensemble les trois intercommunalités du Pays d'Arles sans les fusionner! Et, si après les études des différents choix possibles, nos élus laissaient la population choisir. C'est ce que propose Nora Mebarek, Présidente de Groupe, Conseillère municipale : "...nous souhaitons qu'ils soient faits [les choix] par l'ensemble des habitants de notre Pays d'Arles, sous la forme d'un référendum."  Chiche.


Les intercommunalités des Bouches du Rhône, par Superbenjamin — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=44225096 :

Interco_BdR_2016