A la demande de l'Élue du quartier et des services de la Ville, Voies Navigables de France (VNF) s'étaient engagées à procéder au renflouement des épaves du canal d'Arles à Bouc d'ici l'automne (La Page N°61-juillet 2017 et N°62-octobre 2017). Voies Navigables de France (VNF) a tenu parole.  De gros moyens qui ont été mis en action sur la berge et dans le canal. Suite à notre demande, la Direction territoriale de VNF a bien voulu nous communiquer le détail des travaux dit de "déchirage" des épaves de deux bateaux qui se sont terminés le 13/10/2017. Ils ont été réalisés par l'entreprise CROZEL située à Nîmes. Il s'agissait de l'"Okavango" et du "Mon Ami". L'"Okavango" était un ancien bateau de la marine nationale constitué d'une coque en bois et d'une structure en aluminium pour une longueur de 33m et une largeur de 5,40m. Le "Mon Ami " était constitué de bois pour une longueur de 13m et une largeur de 4m. Ces bateaux ont été détruits et les matériaux extraits ont été évacués vers des sites de stockage agréés. Des barrages flottants étanches pour les matières en suspension ont été disposés autour des épaves pour réduire l'impact sur le canal et une pêche électrique a été réalisée avant le début des travaux par la Fédération des Bouches du Rhône de pêche et de protection du milieu aquatique afin d'extraire les poissons présents dans ces épaves, notamment les espèces sensibles comme le brochet et la bouvière. Le poids cumulé de ces deux bateaux était approximativement de 40 tonnes. Le volume exact extrait sera connu lors du retour des bons de suivi des déchets des centres de stockage agréés dans le cadre de la traçabilité des déchets. Le montant de la déconstruction des ces deux bateaux s'élève à 116 000 € TTC. Il reste une troisième épave à traiter lorsque les recours auprès du propriétaire seont épuisés. Il s'agit du "Maluko".
C'est une nouvelle mode, certains propriétaires de bateaux, de véhicules, d'engins divers les abandonnent dans la nature à la charge des collectivités ou administrations. Polluant, coûteux et désolant!

Photo Raymond REMI :

22179954_1455702147845911_5753017298729054353_o