Cherchez l'erreur! Sur la revue du Département "Accents de Provence" N° 242 de Janvier/Février 2018, deux pages sont consacrées aux projets routiers. On s'aperçoit immédiatement que les routes départementales du Pays d'Arles ne sont pas concernées par ces projets! Cependant, la Présidente, Martine VASSAL, affirme dans ce même magazine : "Ma méthode, c'est l'efficacité". Apparemment pas pour les routes du Pays d'Arles.

Photos ASSPB :

IMG_0386

IMG_0387

Pourtant,un projet très ancien de déviation de la R.D. 35 existe dans les cartons du Conseil Général pour, d’une part éliminer la circulation de transit en provenance de Port-Saint-Louis du Rhône et donc améliorer la sécurité des usagers des quartiers Barriol, Plan du Bourg et Semestres et, d’autre part ouvrir une nouvelle voie vers Fourchon pour désenclaver ces quartiers (7 500 habitants). C’est un projet qui est à peu près aussi vieux que celui du contournement autoroutier d’Arles ! 

Au départ, l’opération a été inscrite pour un montant d’environ 50 000 000 de Francs (7 620 000 €). Le carrefour de Fourchon a été réalisé dans les années 2000, celui des Allèges en 2003, par le C.G. 13. Ce projet a fait l’objet d’une Déclaration d’Utilité Publique (D.U.P.) en 2000 et les acquisitions foncières ont été réalisées dans la foulée par le C.G. 13. Le début des travaux étaient prévus à partir de 2004. Diverses prévisions d’études de flux de circulation sont réalisées par le CETE (DDE 13). Puis, plus rien ne se passe pendant des années alors que des constructions sortent de terre régulièrement dans nos quartiers et aggravent les conditions de circulation auxquelles s’ajoute le transit des poids lourds en augmentation constante.

Le 28 avril 2015, l’ASSPB écrit à la nouvelle Présidente du Département, Martine VASSAL, pour lui rappeler notre attente à voir enfin démarrer les travaux de ce projet vieux de plus de 20 ans.

Le 25 juin 2015, réponse de la Présidente : confirmation « que l’ambition du Département reste bien de poursuivre la réalisation de ce barreau sans attendre celle du contournement autoroutier ». « Je vous confirme également la poursuite actuelle des études pour optimiser le projet afin de prendre en compte l’analyse et les prescriptions des différents services de l’Etat mais aussi d’intégrer le Plan de Prévention du Risque d’Inondation… ».

En juillet 2016, la revue départementale « Accents de Provence » N° 232 annonce un « début des travaux dernier trimestre 2019 ». Quelques jours plus tard, des véhicules de chantier sont à pied d’œuvre, à proximité du carrefour de Fourchon, sur ce qui sera le futur tracé de la déviation de la R.D. 35.

Le 16 décembre 2016, le Département décide du principe de la réalisation d’une concertation portant sur une liaison Sud/Est d’Arles entre la R.D. 35 et la R.N. 113.

Le 29 décembre 2016, un nouveau planning prévisionnel du projet de liaison Sud-est d’Arles entre la R.D. 35 et la R.N. 113, qui prévoit son ouverture à la circulation en 2024, nous est communiqué.

Autres éléments inquiétants, le projet est absent du SCOT, du site du Département et maintenant du magazine "Accents de Provence".

Depuis le silence du Département est assourdissant.

En conclusion : enterré sous l'ère GUERINI, ce projet a du mal a émerger sous l'ère VASSAL!