LA REACTION DU MAIRE D'ARLES :

Au nom du conseil municipal, j’invite tous les Arlésiens, les patriotes, à participer à l’hommage qui sera rendu le mardi 20 mars à 16h30 sur le Parvis de l’Hôtel de Ville, à Etienne Girard, ancien résistant, ancien maquisard, qui vient de décéder à l’âge de 93 ans.
Au côté de madame Eliane Mézy, sa sœur de combat, il fut un militant permanent du devoir de mémoire et un membre éminemment actif, malgré l’âge et la fatigue, de l’association pour un musée de la Résistance et de la Déportation dont les assemblées générales étaient systématiquement ponctuées par ses interventions que nous gardons tous en mémoire tant elles étaient émouvantes et convaincantes.
Trente fois par an, Etienne Girard allait au-devant des collégiens du pays d’Arles. Il leur disait la guerre, il leur disait le nazisme, il leur disait l’intolérance. Il leur expliquait son engagement, tout jeune, dans les réseaux de maquisards du Loiret et de la Bourgogne, dont celui de Jean-Marie Buckmaster auquel appartint Jorge Semprun. Plus que tout autre, Etienne Girard savait expliquer aux jeunes le prix de la liberté, lui qui avait rejoint la Résistance alors qu’il était mineur, pour combattre le Nazisme qui avait emporté son frère aîné.

A ses proches, à sa familles, à tous les patriotes, à la présidente et aux administrateurs de l’association pour un musée de la Résistance, je présente mes sincères condoléances.

Hervé Schiavetti
Maire d’Arles

Cet hommage sera précédé à 16h d’une cérémonie religieuse, en la Primatiale Saint-Trophime.

20160221154227-74f9af01-me-500x333

Étienne Girard, ancien résistant et militant permanent du devoir de mémoire, était Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur. Éliane Mezy lui avait remis cette décoration le 22 août 2013. (Photo P. Mercier / Ville d’Arles)

Affiche Rouge 2

Février 2017, Etienne GIRARD lors de sa dernière Commémoration de l'Affiche Rouge. En 2018, il était hospitalisé et n'a pu y participer.

Photo ASSPB.