mms_img1693541970

Avec les tickets d'entrée et un peu d'imagination, le ciel bleu d'Arles et le jaune du tournesol de Vincent :

Pour la troisième fois, notre association a organisé une activité culturelle en faisant participer nos adhérents à une visite commentée de l'exposition "Soleil chaud, Soleil tardif, les modernes indomptés" qui se déroule jusqu'au 28 octobre 2018. Nous avons pris en charge le forfait de la visite (60 €) et les participants ont bénéficié du tarif réduit de 6 € par personne. Mêmes si les places étaient limitées, seules 12 personnes ont répondu à l'invitation. Sara, la jeune et sympathique médiatrice de la Fondation a su capter notre attention, y compris pour des œuvres contemporaines souvent difficiles d'accès pour le néophyte. Nous avons d'abord fait connaissance avec un peintre régional, Adolphe Monticelli, puis avec les 7 toiles de Vincent Van Gogh peintes en juin et juillet 1888 sous le soleil du Midi et celles de Pablo Picasso. Ont suivi les œuvres de Sigma Polie, d'Alexander Caler, de Germaine Richter, George de Cocorico, Sun Ra, un musicien illuminé free-jazz qui a connu un certain succès dans les 70, pour terminer par un peintre considéré comme l'un des plus grands modernistes britanniques, Paul Nash. Le soleil, mais pas que, symbolise le lien entre toutes les œuvres modernes et postmodernes exposées.

Photos ASSPB :

IMG_1216

Sara, la médiatrice, lors de l'accueil :

IMG_1217

Devant les toiles de Giorgio de Chirico :

IMG_1218