A la suite de notre demande auprès de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) de mesurer dans la rue Léo Lagrange l’exposition des résidents aux ondes électromagnétiques associées aux compteurs communicants Linky (La Page N° 65, juillet 2018 et N° 66, octobre 2018), un technicien est intervenu le 09/10/2018. Les mesures, d’une durée d’environ une heure, ont été réalisées tout contre le compteur installé au domicile du Président de l’ASSPB. Nous recevrons la fiche de synthèse de ces mesures d’ici quelques jours par mail. L'Association France Nature Environnement située à Paris, qui a soutenu l’initiative de notre association, recevra le rapport complet des mesures.

L'ANFR en quelques mots :

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) gère l’ensemble des fréquences radioélectriques en France. Cette ressource rare et stratégique, utilisée pour toutes les communications sans fil, appartient au domaine public de l’Etat qui en a confié la gestion à l’ANFR. A ce titre, elle a pour mission de négocier, au niveau international, les futurs usages des bandes de fréquences et de défendre les positions françaises. Elle autorise également toutes les implantations de sites d’émission (>5 watts) sur le territoire et s’assure du respect des limites d’exposition du public aux ondes. Enfin, elle contrôle l’utilisation des fréquences et assure une bonne cohabitation de leurs usages par l’ensemble des utilisateurs.

Photos ASSPB :

 

IMG_1474

IMG_1475