IMG_1485

Photo ASSPB

Mme la députée a reçu la Coordination des CIQ/CIV et associations assimilées dans sa permanence, le 25 octobre dernier. Elle nous a fait le compte rendu de sa rencontre du 05 octobre 2018 avec la DREAL PACA (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PACA) pour examiner le détail des nouvelles études environnementales envisagées pour le contournement autoroutier d’Arles. Cette mise à jour s’avérait indispensable pour respecter la loi Royal et le Grenelle II de l’environnement qui sont intervenues après les études précédentes et le sommeil du dossier depuis 2013 dans les Ministères. Un Bureau d’études sera désigné d’ici janvier 2019. Une concertation légère et sérieuse se déroulera avec la Coordination et divers élus et responsables économiques. Un Comité de suivi sera mis en place ainsi que plusieurs groupes de travail thématiques. Tout ce que nous avions connu dans les années 2002/2010. La Coordination a fait connaître sa volonté qu’au moins un de ses membres en fasse partie. Elle a cependant regretté que des nouvelles études soient programmées alors que les multiples paramètres techniques, patrimoniaux, environnementaux et financiers ont longuement été étudiés durant dix ans. La Coordination a d’ailleurs récemment écrit à M. Pierre Dartout, Préfet de la Région PACA, pour lui demander un rendez-vous et contester l’utilité de ces études. Mme MICHEL nous a rappelé que le Préfet de Région considérait le Contournement comme indispensable. On nous a également communiqué un extrait d’une saisine rectificative au projet de loi d’orientation des mobilités présenté prochainement par les Transports qui dépendent du Ministère de la transition écologique et solidaire. Ce projet de loi ne prévoit que trois grosses opérations routières : le renforcement de la Liaison Fos – Salon, la modernisation de la route Centre Europe Atlantique en Saône-et-Loire et le projet de contournement Sud d’Arles. Extrait :

« Le projet de contournement Sud d’Arles avancera vers sa réalisation. En vue de l’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique, le dossier technique sera repris pour intégrer les derniers éléments techniques, tenant compte notamment des enjeux environnementaux liés à la traversée du Rhône et à la proximité de la Camargue. Sur cette base, une nouvelle démarche de participation du public sera réalisée dans la période 2018 - 2022. »

Le projet de loi devrait être présenté à l’Assemblée Nationale en début d’année 2019.

Notre association enregistre cette proposition qui nous permet de garder un peu d’optimisme face à ce serpent de mer qui nous a souvent déçu ! Nous restons prudents tant que ce projet de loi n’est pas voté.

Le quotidien La Provence du 31/10/2018 a titré en « Une » : Contournement autoroutier d’Arles : Le bout du tunnel avec un grand point d’interrogation.