Sur le plan National, l'abstention est pointée à 55,36 % ! C'est le plus fort taux depuis 1983 (20,03 %). Le journal Le Monde donne l'exemple d'un Maire élu dans le Val de Marne avec à peine 10,90 % des inscrits de sa commune ! Si l'on calcule la même chose pour Arles, le nouveau Maire fait mieux même s'il n'a recueilli que 26,58 % des voix (un quart de la population qui peut voter) des inscrits et son opposant 19,87 % !

Nous faisons face à une crise démocratique importante et ce n'est pas la seule crise sanitaire qui en est la responsable. Il faut que les élus et les partis républicains se remettent en cause sérieusement, d'autant plus que c'est toujours la commune et son Maire qui restent l'échelon administratif le plus apprécié ou le plus critiqué, selon le cas.

Les partis ont d'ailleurs suivi la même courbe descendante sauf pour EELV qui fait presque carton plein, sauf à Toulouse et à Arles. C'est la déroute pour LRM et ses alliés, le P.S. retrouve à peine quelques couleurs, L.R. stagne ainsi que le R.N. (Perpignan ne fait pas le printemps) et le P.C.F. perd des bastions importants, même s'il gagne quelques communes.

Taux de participation de la commune de NICE, lors du deuxième tour des élections municipales de 2020 :

21770615