Présents : Sophie Aspord, 4ième Adjointe, en charge de l’Urbanisme, aménagement du territoire, foncier et patrimoine, Conseillère communautaire. Quatre représentants de la société GOGEDIM et leurs deux architectes. Un des deux propriétaires des terrains. Quatre représentants de l’association des Riverains du pont Van Gogh. Un représentant du Clos des Mariniers. Quatre représentants de l’ASSPB : Mmes Arielle Laugier et Danielle Ruiz, MM. Albert Laugier et Jean-Luc Masson.

La réunion s’est déroulée à l’enclos Saint Césaire le 12 avril 2021 de 15 à 18h. Après un tour de table de présentation des participants, l’ensemble du projet est présenté à l’aide de quelques tableaux et diapos. Il est indiqué que le projet a été validé par l’architecte des Bâtiments de France. Trois architectes ont participé afin de casser l’uniformité. Un volet paysager important est prévu. Sur cinq immeubles (A, B, C, et au Nord D, E sur le plan), un total de 156 logements du F2 au F4 réparties en 48 en accession à la propriété, 66 en locatif et 42 logements sociaux. 167 places de parking seront aménagées en rez de chaussée et extérieur. La démolition d’un bâtiment existant (désamiantage et gros œuvre) est prévue en septembre 2021, la vente des premiers logements (bâtiments A et B) en avril 2022, et la livraison en septembre 2023.

Sur l’ensemble des interrogations et des propositions faites de ne pas renouveler l’erreur architecturale déjà construite, les représentants des deux associations étaient assez d’accord. La verrue de la SAMPA a été évoquée de très nombreuses fois. Un professionnel interrogé par un riverain estime que la valeur des biens peut être diminuée de 15 à 20 % !

La sécurité routière est évoquée en priorité avec l’arrivée de plus de 300 véhicules dans cette rue, d’autant plus qu’il n’y a pas d’échappatoire rapide tant que la liaison R.D. 35/Fourchon n’est pas réalisée. L’absence de commerces et l’éloignement des groupes scolaires vont augmenter le trafic routier. Nous avons soulevé le problème lié à la capacité d’accueil des enfants de la maternelle et du primaire au sein des écoles du quartier. La pertinence de ce sujet a attiré l’attention de l’élue. Le réseau d’eau potable et des eaux usées datant des années 1950 n’est pas adapté à cet apport de logements. Un plan de circulation sera à redéfinir afin de sécuriser les abords du projet, les rues Gaspard Monge et Philippe Lebon, le complexe de la plaine des sports et les groupes scolaires. Il faut faire cesser la circulation et le stationnement des poids lourds. Demander à la SAMPA plus de vigilance pour l’entretien de son bâtiment et le dépôt des ordures, le stationnement anarchique des résidents à l’extérieur alors qu’ils ont chacun en moyenne une place et demie de parking à l’intérieur. Une mauvaise image est rendue pour les nombreux promeneurs et touristes qui fréquentent ce lieu. Côté canal, Mme Aspord annonce le déplacement du projet du port de plaisance prévu en face du musée départemental et confirme la volonté municipale de développer le poumon vert sur ses rives.

Nous apprenons qu’un recours contre l’ancien projet de construction sur ces mêmes terrains a été intenté par l’association des riverains du pont Van Gogh. La COGEDIM affirme que cela ne remet pas en cause son projet car elle est titrée avec les deux propriétaires.

Notre association a déploré que cette réunion n’ait pas eu lieu avant la signature des permis de construire car nous aurions pu faire des propositions constructives. On peut regretter le manque de mixité villas/immeubles ainsi que l’absence de petits commerces de proximité alors que la PLU le permet pour chaque construction nouvelle. Mme Aspord précise que cela fera l’objet d’une réflexion pour les autres aménagements de cette zone.

Enfin, nous avons fait remarquer que les quartiers Barriol, Semestres et Plan du Bourg réunis ont le plus grand nombre de logements collectifs et sociaux de la commune !

L’élue a pris bonne note de toutes les interrogations et propositions des participants. Elle nous a invité à la contacter si besoin et a terminé sur une note d’optimisme en déclarant que, dans quelques années, ce quartier serait le plus beau d’Arles !

Photo ASSPB :

IMG_3467

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_3419

 

IMG_3420