Erick SOUQUE, Conseiller municipal d'opposition du Groupe "Arles en avant" veut "puntiller" les budgets des associations arlésiennes! En effet, lors du dernier Conseil Municipal, il a demandé à M. le Maire de baisser de 10% les subventions aux associations arlésiennes. Après les baisses importantes des subventions et la disparition de certaines de la part du Département et de la Région, cette demande, si elle était appliquée, engendrerait la mort de quelques associations.

Certains élus de droite, notamment dans le Sud puisque par exemple, la région des Hauts de France et son Président Xavier BERTRAND continuent de soutenir le mouvement associatif, en décidant de réduire ou de supprimer carrément les subventions aux associations mènent une politique à courte vue.

En effet, ces décisions vont décourager des milliers de bénévoles. Pour des motifs mercantiles, le "tout pour l'économie et les entreprises" des dirigeants, le pays va perdre des emplois et les valeurs des bénévoles : la citoyenneté, le besoin d'action, l'enthousiasme, la passion, la générosité, la convivialité, l'esprit d'équipe,...

Alors que la France est l’un des pays qui comptent le plus d’associations dans le monde. Par leur dynamisme, elles jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre société au quotidien, occupent une place importante dans notre économie, tout en offrant à toutes la possibilité de participer à la vie sociale du pays. Il y a 1 100 000 associations actives en France pour un budget annuel de 70 milliards d'euros. 167 500 associations employeuses salarient 1 834 640 personnes, pour une masse salariale totale de plus de 38 milliards d'euros. Le secteur associatif représente aujourd'hui près d'un salarié privé sur dix.

41184650-3d-man-dressed-like-a-businessman-tries-to-go-beyond-the-budget