IMG_0398

Elle s’est déroulée le 05 février 2018 au sein de la Maison de la Vie Associative. La pluie n’a pas rebouté la cinquantaine d’adhérents (dont cinq pouvoirs) venue assister à cette rencontre annuelle. M. le Maire, retenu pour une séance plénière s’était excusé. Il était représenté par l’Adjointe à la Propreté et déléguée au quartier, Arielle LAUGIER. Le Conseiller Départemental, Nicolas KOUKAS participait à la réunion ainsi que Jean-Luc Masson, Adjoint, présent en tant qu’adhérent, comme il aime le souligner. Le compte rendu financier présenté par Philippe LAMENT, le compte rendu d’activités et moral présentés tous deux par le Président, Albert LAUGIER, ont été adoptés à l’unanimité. Une nouvelle administratrice, Liliane LOUIS, a été élue ainsi que trois conseillers sortants. Le C.A. se compose désormais de 8 administrateurs.

Ensuite le débat a porté essentiellement sur les problèmes d’incivismes, de destructions matérielles de véhicules et de mobilier urbain, dans les écoles et sur des biens privés et quelquefois des agressions physiques sur des habitants ont été malheureusement signalées. Des plaintes ont été déposées et tous les faits systématiquement signalés à la police, aux élus et aux services communaux concernés. Depuis le mois de septembre, chacun a pu vérifier la recrudescence de ces actes qui vont à l’encontre d’une vie normale en société. Arielle LAUGIER a répondu à la plupart des questions ou interrogations avec un droit de réserve sur les évènements faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Certains de ces actes ont été relayés par la presse locale. Quant à notre association, elle a fait le choix de publier régulièrement, après vérifications, dans le blog ou dans le journal La Page tous les faits que l’on nous signale ou que l’on constate.

Le contournement autoroutier d’Arles et la déviation de la R.D. 35, dont nous attendons toujours les réalisations, ont fait l’objet d’informations et de réponses de la part de Nicolas KOUKAS et de Jean-Luc MASSON. Le Président a fait l’historique des dernières démarches, de la part de notre association ou de la coordination des CIQ/CIV et associations assimilées récemment mise en place afin de porter ensemble les problèmes ou les dossiers qui paraissent communs.

Des questions relatives à la sécurité routière ont été abordées de même que celles liées à l’occupation de divers lieux du quartier pour des trafics illicites. Les élus se sont engagés à apporter des réponses à quelques questions posées qui méritaient une vérification.

La dernière question portait sur l’éventualité de fêter les 40 ans de l’arrivée des premiers propriétaires dans le lotissement des rues Léo Lagrange et René Cassin et impasse Florian. Nous allons y réfléchir même si l’animation prévue l’an dernier et avortée faute d’inscrits nous a déçu. La plaisanterie nous avait coûté plus de 100 € sans tenir compte des heures de bénévolat. Vous serez informé si la proposition se concrétise.

L’assemblée s’est terminée autour du verre de l’amitié et de quelques agapes quelque peu réduites car le Président avait renversé, sur le parking arrosé par la pluie, un plateau de charcuterie.

IMG_0399

Photos ASSPB